Délires salés…

with 2 commentaires

Click here to discover all Bolivie pictures

 

Pénétrer sur le salar d’Uyuni à cette saison impose de traverser une zone humide un peu effrayante… Pourtant une fois cette barrière aquatique dépassée, le salar est sec! Incroyable quand on pense qu’il y a un mois à peine, il était plein d’eau…

On dépasse le monument du Dakar que je ne peux m’empêcher de trouver un peu incongru ici,

puis l’île Incahuasi recouverte de cactus vieux de plus de 1000 ans et mesurant jusqu’à 12 mètres de haut.

On roule pendant des centaines de kilomètres avec rien d’autre que la blancheur saline à perte de vue. Quel drôle d’effet de rouler sur cette couche de sel dont l’épaisseur varie entre 2 et 10 mètres de profondeur et qui couvre plus de 12’000 km2!

De quoi donner libre cours à ses délires les plus fous. Alors on se lance…

Les enfants rêvent de jouer avec des peluches aussi grandes qu’eux? C’est parti…

Ils se verraient bien en pirates des mers pour quelques heures? Pas de problème…

Master of Rubic Cube? Yes…

Un dernier voeux? Jouer au Marsupilami sortant de l’oeuf… hmmm, ça se corse mais on tente le coup!

Au tour de papa, qui peut enfin réaliser son rêve de s’envoler sur son drone…

Quant à maman, elle a plusieurs voeux à réaliser:

Des plus intrépides: faire l’équilibriste sur un lama bolivien,

aux plus inavouables: écrabouiller Solaris d’un coup de pied rageur — ou les enfants, à choix… Et finir la journée par une bonne « soupe de mioches »!

En tout cas, si l’association de protection de l’enfance nous tombe dessus et nous retire la garde des enfants, au moins on saura pourquoi 😉

Hypnotisés par ces espaces infinis de blancheur, nous y passons deux nuits — glaciales et venteuses. Notre bivouac sur le salar remporte sans conteste la palme du lieu le plus isolé et le plus planant dans lequel nous ayons jamais dormi, au point d’en devenir limite angoissant! 

Mais la beauté des levers et couchers de soleil valent bien la pointe d’appréhension qu’engendre la solitude absolue…

Petit bonus pour finir en beauté avec le salar en video:

Please follow and like us:

2 réponses

  1. Peter
    | Répondre

    Wow! Such fantastic images. I hope it won’t be too boring for you to come back to Switzerland this summer.
    But slowly (after some fall of snow end of April) it becomes really nice here. We look forward to seeing you!

  2. Lorraine
    | Répondre

    C’est dingue ce salar d’Uyuni! Et vos photos sont super cool! 😉

Répondre